Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
3 juin 2013 1 03 /06 /juin /2013 15:28

 

 

Le Livre des êtres imaginaires

 

Jorge Luis Borges

 

L'imaginaire Gallimard

 

http://www.noosfere.org/images/couv/g/gallimard-imag188.jpg

 

 

   L'argentin Jorge Luis Borges fait l' inventaire de cent-vingt êtres imaginaires, bestiaire fabuleux de créatures mythiques du monde.  Il parut d'abord en 1957 sous le titre de "Manual de zoologia fantastica"; et cette édition quelque peu enrichie parut en 1967.

   Il nous fait découvrir chaque être fantastique, ses origines, ses particularités, dans de courts chapitres dans lesquels nous nous promenons comme dans un "jardin zoologique des mythologies". La promenade est libre, nous pouvons passer d'un chapitre à un autre, de telle créature à telle autre, au gré du hasard. Les noms sont tantôt connus (le Centaure,, la Chimère..), souvent surprenants ( le Barometz, le Myrmécoleo...), se référant au folklore d'un pays (la Faune du Chili) ou à un auteur précis ("l'Animal rêvé par Poe"): c'est un savoureux mélange onirique! 

   Il ne faut pas chercher ici le Borges érudit, l'auteur de fiction, ni une encyclopédie complète des êtres mythiques, mais plutôt profiter de la clarté et concision de ce livre où l'on peut vagabonder à souhait. Un très joli livre  pour tous ceux qui aiment les bestiaires et les mythes, pour les rêveurs et les curieux...

 


Repost 0
Published by Libraires de l'Eternel Retour - dans Littérature argentine
commenter cet article
28 janvier 2013 1 28 /01 /janvier /2013 23:15

Luz ou le temps sauvage 

Elsa Osorio

Métailié

http://www.laprocure.com/cache/couvertures_mini/9782864248798.jpg

Luz, jeune femme argentine, découvre en mettant au monde son premier enfant qu'elle n'est pas la petite fille du militaire qu'elle pensait être, mais une des enfants arrachées et volées aux révolutionnaires emprisonnées et torturées par des gens tels que son grand-père pendant "la dictature des commandants" en 1975. 

Haletant et plein de suspens, cette roman choral nous embarque dans le point de vue de Luz et des personnes que le destin de cette enfant a boulversées et qui se sont battues, d'abord contre elles-même dans une profonde remise en question, puis contre un système barbare et toute la "banalité du mal" qu'il répand autour de lui. 

Un très beau roman qui, en reconnaissant que toute lumière charie son ombre, est un hymne à l'espoir et à la justice et qui nous met au coeur du combat des "Grands-mère" de la place de mai qui se battent depuis 1998 pour retrouver tous les disparus de ce régime et reconstituer les filiations de ces enfants volés.

Repost 0
25 janvier 2013 5 25 /01 /janvier /2013 18:24

Cible nocturne

 

Ricardo Piglia

 

cible-nocturne.png

 

      Tony Duran, jeune américain d'origine portoricaine, séducteur, joueur professionnel, aventurier, rencontre à Atlantic City les jumelles Belladonna, Ada et Sofia, qui tombent sous son charme.

 

De retour dans leur village natal - un bourg perdu dans la Pampa à trois cent kilomètres au sud de Buenos Aires -, les soeurs retrouvent leur père et leurs frères : une famille de grands propriétaires

au statut social dominant, mais aussi tout un village où tout se commente, où tous s'observent..

Tony, le "Yankee portoricain" vient alors les retrouver et faire une irruption explosive au sein de cette population de "gauchos", sa relation à trois avec le Belladonna suscitant rumeurs et conjectures les plus folles...

Puis Tony est retrouvé assassiné dans sa chambre d'hotel. La population accuse d'emblée le portier japonais, et ainsi commence l'enquête du vieux commissaire Croce, qui va se heurter à deux des pires fléaux de la société argentine : la corruption et les vieilles querelles politiques...

A travers les peurs de ce petit village et les embûches posées au commissaire Croce, ce sont tous les démons de la société argentine qui s'expriment, nous offrant ainsi un tableau saisissant du monde de la pampa. Ricardo Piglia nous offre à nouveau un polar d'une grande profondeur où la société argentine est mise à nue.

 

 

 

Repost 0
Published by Libraires de l'Eternel Retour - dans Littérature argentine
commenter cet article
12 mai 2010 3 12 /05 /mai /2010 11:09

argent-brule.jpg

 

Argent brûlé

 

Ricardo Piglia

 

Argent brûlé nous conte les méfaits de Mereles, Bébé, Dorda et Mazan, quatre bandits argentins qui braquent une fourgonnette dans le Buenos Aires des années 60. Braquage, planques, fuite vers le nord et l'Uruguay, rêves de secondes vies aux Etats-Unis... Poursuivis par le charismatique commissaire Silva, adepte de la torture comme moyen d'invesigation, l'aventure de nos quatre héros se révèlera de plus en plus sanglante, tournant à l'hécatombe sous fonds de violence gratuite exercée par des hommes sans scrupules.

 

 Inspiré de faits réels, le roman noir de Piglia, auteur majeur de la littérature argentine, détonne par sa violence brute, retranscrite par des portraits psychologiques profonds, un style réaliste, puissant, qui fascine et nous emporte dans les bas fonds de la société argentine et les noirceurs de l'âme humaine.

Repost 0

Présentation

  • : Coups de coeur de l'Eternel Retour
  • Coups de coeur de l'Eternel Retour
  • : Les libraires et les amis de la librairie partagent leurs coups de coeur.
  • Contact

Recherche