Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
31 décembre 2008 3 31 /12 /décembre /2008 16:58
Anthropologue et linguiste américain de la fin du 19e début 20e siècle.

Il fut la première figure de l'anthropologie à rejeter l'évolutionnisme, dans "Les limites de la méthode comparative de l'anthropologie" (1896).

Grand observateur des Inuits et indiens d'Amérique, Boas révolutionnera l'anthropologie en proclamant que l'étude descriptive et analytique du monde indigène doit impérativement retranscrire le monde tel qu'il est perçu par l'indigène lui même. 

Partant de ce principe, il défendra l'idée que deux éléments culturels ne peuvent être considérés comme identiques s'ils ont une signification différente pour les populations dans lesquelles ils apparaissent, donnant ainsi une grande importance à l'étude psychologique.

S'intéressant notamment au rapport individu-culture, il défendra la thèse d'une faculté d'adaptation psychobiochimique de l'homme à son environnement socioculturel.

Il a donné naissance à l'anthropologie culturelle américaine moderne. Margareth Mead, épouse de Bateson,  Edward Sapir et Ruth Benedict sont ses disciples les plus célèbres ayant prolongé ses études. Levi Strauss et Jakobson furent marqués par la pensée de Boas, Georges Devereux s'inspira de son mouvement pour fonder la "discipline" de l'ethnopsychanalyse.

L'oeuvre de Franz Boas est passionnante non seulemenent pour la richesse des contributions qu'il a apporté dans différents champs d'investigation mais aussi pour sa portée historique : il fut un pionnier dans le combat contre les idéaux racistes.

Adam Biro a publié "L'art primitif".  

Les autres oeuvres de Franz Boas n'ont pas été traduites en français.



Repost 0
Published by Cyril - dans Anthropologie
commenter cet article

Présentation

  • : Coups de coeur de l'Eternel Retour
  • Coups de coeur de l'Eternel Retour
  • : Les libraires et les amis de la librairie partagent leurs coups de coeur.
  • Contact

Recherche