Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 février 2012 6 25 /02 /février /2012 13:44

 

Un matin de grand silence

Eric Pessan

Editions du Chemin de fer

      http://www.mollat.com/cache/Couvertures/9782916130255.jpg

Un tout jeune adolescent se réveil dans l'appartement anormalement vide. Ses parents ne l'ont pas réveillé avant de partir? De l'abandonner?

C'est le moment pour lui de redécouvrir son univers quotidien sous un autre angle tout en s'abandonnant à ses rêveries et ses pensées d'enfants. Ce silence, inconnu des lieux où sa mère habituellement toujours présente, est une découverte précieuse qu'il va choyer jusqu'au bout. Le silence comme miroir reflexif ou comme miroir sans teint, laisse apparaître un nouveau regard sur le monde: les motifs du papier-peint semblent différents et parfois même mouvants...Le clignotant rouge du répondeur annoncerait-il un message que ses parents lui auraient laissé ou ne serait-ce pas plutôt l'annonce de l'autodestruction du téléphone qui va surgir dans quelques secondes?...La ville qu'il voit de la fenêtre depuis son appartement vide est certainement la vue du cosmonaute depuis sa cabine de vaisseau spatiale qui vient d'attérir dans cet étrange paysage...

Le voilà plongé dans une "inquiétante étrangeté", une distance qui permet un regard plus grand, plus large mais aussi plus prêt et nous voici plongé dans un imaginaire en transition, dans un va et vient entre l'enfance et l'adolescence: les inquiétudes du jeune homme qui perd un peu de son innocence sont vites dépassées par l'imaginaire débordant et ludique de l'enfant. Puis surgit l'amertume des fantasmes de transgression de l'adolescent que la douceur de l'enfance recouvre de l'oubli.

"Ce matin, le monde a une fragilité nouvelle".

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Coups de coeur de l'Eternel Retour
  • Coups de coeur de l'Eternel Retour
  • : Les libraires et les amis de la librairie partagent leurs coups de coeur.
  • Contact

Recherche