Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 septembre 2014 1 15 /09 /septembre /2014 16:46

petits-oiseaux-yoko-ogawa-L-P7LoKA.jpeg

 

Petits oiseaux

Yôko OGAWA

Actes Sud 

 

Le narrateur et son frère aîné vivent ensemble dans la maison de leurs parents, à présent décédés. Le cadet est le seul être au monde, semble-t-il, à pouvoir parler la langue "pawpaw" que son aîné a en commun avec les oiseaux, langue oubliée par les humains, semblable à un long chant d'amour

L'âiné a pour habitude d'observer durant de longues heures la volière de la maternelle toute proche, dont la directrice, prise d'amitié pour cet être d'une grande douceur, lui confie un beau jour l'entretien quotidien. Pendant ce temps, le cadet travaille, régisseur d'une grande propriété voisine. 

Les deux frères partent parfois pour des voyages imaginaires dont ils reviennent heureux de retrouver leur solitude à deux et la douceur de leur foyer.

La paix des lieux est pourtant finalement brisée, le jour où une petite fille disparaît.

 

Nous retrouvons dans Petits oiseaux les thèmes centraux de l'oeuvre d'Ogawa dont ceux, omniprésents, de la solitude et du langage. Nous y ressentons également toute la tendresse de l'auteure pour ses personnages, qui se meuvent dans un roman empreint d'une infinie douceur et une grande poésie. 

Partager cet article

Repost 0
Published by Libraires de l'Eternel Retour - dans Littérature japonaise
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Coups de coeur de l'Eternel Retour
  • Coups de coeur de l'Eternel Retour
  • : Les libraires et les amis de la librairie partagent leurs coups de coeur.
  • Contact

Recherche