Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 avril 2012 5 06 /04 /avril /2012 17:38

Franz Bartelt

 

Le testament américain

 

 

Le petit village de Neuville est le lieu de naissance (précisément sur le comptoir de l’épicerie) de Clébac Darouin : milliardaire américain excentrique et particulièrement généreux.

Ainsi, il fait des dons réguliers à cette bourgade : une somptueuse piscine, une salle culturelle (qui ne sert qu’aux dégustations de vin), un camion de pompier de luxe, un baptistère conçu par le designer le plus en vogue, ou encore un phare avec son gardien (« Il n’y a pas d’orangers à Neuville. Pourtant, vous avez des oranges dans vos corbeilles à fruits. Il n’y a pas la mer certes, mais ce n’est pas parce qu’on n’a pas la mer qu’il faut se priver du bonheur d’avoir un phare »).

Quand vient l’heure de sa mort, il fait ériger une somptueuse tombe dans la commune, et laisse un testament : le notaire du village convie tous les habitants à venir en prendre connaissance, ainsi débute le roman. Le mécène lègue à chaque villageois une tombe aussi belle que la sienne et va faire ériger un cimetière d’une magnificence absolue.

A l’exception de Marron Tousseul qui discute, tout le village est unanimement d’accord et s’enthousiasme pour ce projet pharaonique. Bouleversés par l’arrivée du nouveau cimetière chacun va connaître une destinée rocambolesque. Nous suivons alors les parcours de Napoléon Beloeil, du nouveau maire René Vendrèche (le dernier ayant été terrassé par l’émotion que suscita le nouveau cimetière), Fricoteau, Buh, ou encore Monique et son père incestueux Balthazar …

Un roman à l’imaginaire libéré, foisonnant et fantaisiste, dont l’ironie permanente et les personages caricaturaux ne sont pas sans rappeler l’univers de Machado de Assis dans l’Aliéniste.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Coups de coeur de l'Eternel Retour
  • Coups de coeur de l'Eternel Retour
  • : Les libraires et les amis de la librairie partagent leurs coups de coeur.
  • Contact

Recherche