Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 février 2009 1 23 /02 /février /2009 17:13

                                                            Voyages extraordinaires
                                                                            Lucien

Lucien de Samosate est un écrivain grec d'origine syrienne du IIe siècle après Jésus Christ. Réputé pour ses conférences philosophiques (sophiste) à travers le monde antique, il connut un grand succès populaire en relatant ses périgrinations et en publiant des dialogues humoristiques. Vers la fin de sa vie, se rapprochant d'une position cynique, il rédigera "l'histoire véritable" et le "dialogue des morts" qui consituent l'essentiel de ces "Voyages extraordinaires".

C'est peut être lassé des impressions convenues que dégageaient les cités et pays qu'il visitait ou fatigué de tout réalisme que Lucien commença la rédaction des "voyages", oeuvre dans laquelle il s'inspire des poètes et penseurs de l'antiquité pour leur honneur ou leur dérision, et surtout libère un imaginaire des plus fantaisisite.

Le recueil commence par les "histoires vraies", une vaste plaisanterie dont le lecteur est averti par ce prologue: "tout ce qui est raconté ici n'est que pure mensonge, il s'agit d'un jeu de références littéraires et philosophiques qu'il ne tient qu'à vous de découvrir".

Les "histoires vraies" sont une épopée grotesque qui se moque ouvertement d'Ulysse : 

Lucien et son équipage, qui se perdent au delà des colonnes d'Hercule dans le grand océan, découvrent une île sur laquelle coulent des rivières de vins, poussent des hommes-grappes, et peuplée de nymphes dyonisaques qui retiendront trois de ses compagnons. L'équipage, parvenant à s'enfuir, se voit alors pris dans un ouragan qui les envoie sur la Lune, habitée par des êtres fantaisites en guerre les uns contre les autres. Malgré eux, les hommes s'engagent dans cette guerre fantastique et voyagent parmi les astres, avant de redescendre sur Terre pour continuer leur odyssée et se voir engloutis par une baleine géante dans laquelle pousse une forêt peuplée de tribus hostiles qu'il seront ammenés à combattre...

Echappés de la baleine, le héros et son équipage découvrent l'île des bienheureux. Peuplée des dieux et héros, gouvernée par Rhadamante, il y coule des rivières de lait et tombe des pluies de parfums, le philosophe émerveillé découvre la prairie des Champs Elysées dans laquelle il dialogue avec Homère...

C'est dans les Champs Elysées de Lucien que l'on trouve les passages les plus mordants : Socrate, ayant du mal à se désaisir de son ironie pour festoyer, agaçe Radhamante qui trouve qu'il ne fait que raconter des sornettes, et se voit régulièrement menacé d'expulsion. Platon est absent ("on disait qu'il résidait dans la cité modèle par lui, sous la constitution et les lois qu'il avait rédigé"), Pythagore postule après avoir subi "sept transformations, vécu autant d'êtres vivants et terminé les cycles de son âme". Empédocle, venu plaider sa cause le corps cramoisi, "cuit et recuit", en est rejeté...

En quittant cette île, Lucien rencontre Calypso, lui délivre un message secret de la part d'Ulysse, découvre une région infernale, se voit assailli par une cavalerie d'hommes chevauchant des dauphins et rencontre encore une multitude d'êtres extraordinaires...

La "traversée des enfers" ou le tyran qui ne voulait pas mourir est un texte moral. "Iacroménnipe" : le récit d"un autre voyage philosophico-cosmique avec des situations cocasses, dont Ménippe, philosophe cynique, est le héros. On retrouvera ce même Menippe dans l'histoire qui porte son nom : cette fois-ci, il parvient à l'aide d'un mage perse à visiter les mondes souterrains...

Le livre se termine par les "dialogues des morts", la vie quotidienne d'un monde dans lequel cohabitent les grands noms de l'histoire. Un nouvel éloge du cynisme, souvent centré sur Ménippe et Diogene, avec des situartions amusantes.


Les voyages extraordinaires de Lucien viennent d'être réédités par les "Belles Lettres" en version biingue Français - Grec ancien. 

Pour faciliter une lecture des textes de Lucien avec leus multiples renvois, il peut être bon de s'armer des "mythes grecs" de Robert Graves et de la "Théogonie" d'Hésiode (arbre généalogique des divinités).

Partager cet article

Repost 0
Published by Cyril - dans Philosophie
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Coups de coeur de l'Eternel Retour
  • Coups de coeur de l'Eternel Retour
  • : Les libraires et les amis de la librairie partagent leurs coups de coeur.
  • Contact

Recherche